Rapport

d'activité

2019

Faits marquants 2019

19 février 2019

La Soreqa traitera 10 îlots dégradés à Saint-Ouen

Après plusieurs années d’études, Plaine Commune engage le traitement de l’habitat dégradé dans les quartiers Rosiers et Debain de Saint-Ouen : 10 nouveaux îlots, 27 adresses et environ 110 logements à traiter pour la Soreqa ! A terme, 100 logements neufs seront produits, avec des objectifs spécifiques en matière d’économie circulaire.

Le budget de l’opération d’aménagement confiée à la Soreqa s’élève à 22,6 M€, largement couverts par la participation de Plaine Commune et de la Ville de Saint-Ouen-sur-Seine, mais aussi les subventions de l’ANRU, de la DRIHL Ile-de-France et de l’ANAH.

13 avril 2019

Présentation publique du « village du réemploi » à Montreuil

Lauréat de la consultation lancée par la Ville de Montreuil et l’EPFIF, avec la participation d’Est Ensemble, de la Soreqa et de l’architecte coordonnateur de la ZAC, le groupement Cogedim / Nicolas Reymond et Julien Joly architectes présente au public le projet baptisé « Village du réemploi ».

Un projet qui respecte le paysage pittoresque du Bas-Montreuil : le long du passage Volpelier, les activités et les volumes des immeubles seront préservés. Autour du passage et sur rue, 110 logements sont programmés, en accession libre, en logement social et en « co-living ».

16 avril 2019

Inauguration de 54 logements pour jeunes travailleurs rue Emile Level dans le 17e arrondissement de Paris

En 2010, la Ville de Paris charge la Soreqa d’acquérir, de reloger et démolir 14 logements très dégradés au 12 rue Emile Level, ainsi que les deux terrains mitoyens, à l’abandon.


Aujourd’hui 54 studios accueillent des jeunes travailleurs. L’immeuble géré par Hénéo, a été construit par la RIVP, avec MFR en maîtrise d’œuvre. Un équipement petite enfance de 20 places complète l’ensemble du programme, remarquablement intégré dans le site.

24 juin 2019

Habitat participatif à Montreuil : réunion publique de lancement

Inscrit dans la ZAC de la Fraternité, portée par Est Ensemble et la Ville de Montreuil, l’îlot Catherine Puig est un des secteurs publics aménagé par la Soreqa. Avec l’assistance du groupement Sens de la Ville / LesCityzens, la Soreqa a organisé une consultation originale, ouverte à la fois aux professionnels et aux habitants. Entre juin et octobre 2019, le travail en atelier a permis d’accompagner les habitants candidats, parfois néophytes sur l’habitat participatif ; le tirage au sort intervenu en octobre 2019 garantit une sélection parfaitement ouverte et transparente. La désignation par les habitants du professionnel, CPA CPS et de l’architecte du projet, Sophie Delhay, doit permettre de travailler en parallèle sur les études et sur la démolition par la Soreqa, préalable à la construction de 14 logements, dont 4 à vocation très sociale.

1er juillet 2019

La belle équipe !

Le 1er juillet 2019, l’ensemble des collaborateurs de la Soreqa ont visité plusieurs immeubles parisiens de logements sociaux neufs, livrés, habités, sur des sites aménagés par la Soreqa : le résultat concret, en somme, de près de 10 années de travail des équipes pour acheter les immeubles, sortir les occupants de l’insalubrité, conduire les travaux de sécurisation, de démolition et accompagner les projets des maîtres d’ouvrage. Et bien sûr, le fruit d’une volonté sans faille de la Ville de Paris pour éradiquer l’insalubrité !

2 septembre 2019

Démolition partielle de l’îlot « Jambon » à Saint-Denis

Au cœur du centre ancien de Saint-Denis, la Soreqa poursuit l’intervention sur de nouveaux îlots – l’îlot « Jambon », situé rue Gabriel Péri et confié à la Soreqa en septembre 2018, a été évacué en janvier 2019 et fait l’objet d’une procédure de péril. Compte tenu de la gravité des désordres affectant certains bâtiments, la Soreqa organise une démolition par tranches : la première est engagée en septembre 2019. La rue Gabriel Péri, en partie fermée à la circulation depuis aout 2019 en raison des risques d’effondrement, pourra à nouveau être ouverte à la circulation après cette première phase, achevée en janvier 2020.

26 septembre 2019

Un jugement historique dans la lutte contre les marchands de sommeil

Pour la première fois en France, le Juge de l’expropriation de Paris a tenu compte des poursuites pénales engagées à l’encontre d’un propriétaire soupçonné d’être un marchand de sommeil, au 7 rue Jean Robert à Paris 18e. Dans l’attente de l’éventuelle condamnation du propriétaire, la Soreqa consignera l’indemnité d’expropriation.


Pour cette jurisprudence nouvelle, le Tribunal de Grande Instance de Paris s’appuie sur les dispositions de la loi du 23 novembre 2018, dite loi Elan, qui prévoit la confiscation des biens des marchands de sommeil « coupables de l’infraction de soumission à des conditions d’hébergement incompatibles avec la dignité humaine ».

17 octobre 2019

Entrée de la Métropole du Grand Paris au capital

Moins d’un an après la délibération de la Métropole du Grand Paris sur la définition de l’intérêt métropolitain en matière d’amélioration du parc immobilier bâti, de réhabilitation et résorption de l’habitat insalubre, le Conseil d’administration de la Soreqa approuve à l’unanimité l’entrée de la Métropole à son capital, à hauteur de 16%. La Ville de Paris, qui passe de 67% à 51% du capital, reste l’actionnaire majoritaire.


De nouvelles perspectives, pour la Soreqa mais aussi pour les collectivités et les habitants de la Métropole, qui pourront désormais bénéficier d’une expertise unique dans la lutte contre l’habitat indigne et la requalification des quartiers anciens.

19 novembre 2019

Copropriété des Fauvettes, Pierrefitte-sur-Seine : réunion publique de lancement

Le traité de concession signé avec Plaine Commune le 23 octobre 2019 charge la Soreqa d’acquérir, de libérer et démolir la copropriété des Fauvettes, qui compte 136 logements construits dans les années 1960 et voués à la démolition, compte tenu des dysfonctionnements constatés. Le site accueillera à terme des équipements publics.

Le 19 novembre 2019, la Soreqa est venue se présenter aux propriétaires et aux habitants de la copropriété des Fauvettes, aux côtés des élus de Pierrefitte-sur-Seine et de Plaine Commune. De nombreux contacts ont ainsi pu être pris, préalables aux rendez-vous organisés dans les permanences en Mairie ou à l’occasion de visites sur place. L’objectif est de réaliser rapidement le plus possible d’acquisitions amiables et de mettre en place les actions d’accompagnement social nécessaires pour que les relogements aient lieu dans les meilleures conditions pour les habitants.

3 décembre 2019

Inauguration du 11 rue Gabriel Péri / 2 rue Aubert à Saint-Denis

L’immeuble de 14 logements sociaux, livré par I3F/ BatiPlaine avec Galiano-Simon en maîtrise d’œuvre, est emblématique du travail de lutte contre l’habitat indigne mené par la Soreqa. Incendié, squatté, évacué, l’immeuble a fait l’objet de procédures longues et complexes d’acquisition après un recours des propriétaires contre l’arrêté d’insalubrité. Démoli par la Soreqa en décembre 2017, il a fait l’objet d’une réhabilitation à l’identique qui a permis de conserver le gabarit, le rythme des ouvertures - et même, le porche d’origine en pierre. C’est une des dernières opérations livrées dans le secteur Porte de Paris de Saint-Denis, où la Soreqa, Plaine Commune et la Ville de Saint-Denis ont accompli depuis 2010 un travail spectaculaire de requalification urbaine, à la parcelle, respectueux du tissu existant.

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

L'année 2019 vue par les dirigeantes de la Soreqa

Valérie de Brem
Directrice Générale

Avec l’aggravation des difficultés pour les plus mal logés, la crise liée au coronavirus a remis la lutte contre l’habitat indigne au rang des priorités.

En 10 années d’existence la Soreqa a démontré son utilité pour apporter, aux côtés de ses collectivités actionnaires, une réponse globale et concrète aux désordres urbains et humains causés par l’insalubrité.

Déjà particulièrement active sur les territoires de Paris, Plaine Commune et Est Ensemble, la Soreqa a conforté sa dimension métropolitaine pour la prochaine décennie, avec, en 2019, l’entrée au capital de la Métropole du Grand Paris !

Sylvie Froissart
Directrice

En 2019 la Soreqa a poursuivi sa mission sur plus de 400 immeubles dégradés, répartis dans 14 communes de la Métropole du Grand Paris.

Le nouveau programme national de renouvellement urbain de l’Anru permet aujourd’hui d’amplifier et d’élargir le registre de nos interventions, à Saint-Ouen, à Pantin ou sur la copropriété récente des Fauvettes à Pierrefitte-sur-Seine.

Les équipes de la Soreqa sont plus que jamais mobilisées auprès des collectivités pour traiter l’habitat dégradé : une action globale, sur les bâtiments et auprès des occupants qui méritent une vigilance redoublée en période de crise ou dans les situations d’urgence.

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

Les chiffres-clés 2019

12

opérations de traitement de l’habitat indigne
5 avenants et
2 nouveaux traités de concession en 2019.

3

opérations à l’étude
pour Plaine Commune à Aubervilliers, Est Ensemble aux Sept-Arpents et la Métropole du Grand Paris à Nanterre.

35

collaborateurs
Une équipe opérationnelle resserrée qui s’appuie sur les fonctions support d’Élogie-Siemp.

402

adresses suivies dans les concessions
• 251 en appropriation publique
• 46 en encadrement sans maîtrise foncière
• 87 en suivi incitatif (y compris 27 avec portage ciblé)
• 18 en stratégie mixte appropriation / incitatif (scission de copropriété…).

166

ménages ont bénéficié d’un accompagnement social
La Soreqa a organisé
72 relogements
et mis en place
43 suivis sanitaires.

97

logements gérés en 2019
Des logements occupés appartenant à la Soreqa.

106

adresses surveillées par la Soreqa
La Soreqa surveille les terrains et met en place des dispositifs anti-intrusion.

447 M€

budget depuis 2010 pour les 12 opérations d’aménagement
dont 270 M€ restent à engager, jusqu’en 2030.

45

immeubles privés suivis et en dynamique positive
avec un programme global de réhabilitation des parties communes, programmé ou engagé.

133

logements livrés sur les opérations de Paris et Saint-Denis
La Soreqa assure le suivi des projets jusqu’à la livraison des immeubles.

5

chantiers de démolition suivis pendant l’année 2019
suivis de travaux d’injection si nécessaire.

Notre bilan par territoire d'intervention