Gestion intercalaire

Sécuriser les biens acquis et encourager l’urbanisme temporaire

Les immeubles partiellement occupés sont sécurisés et surveillés.

Au-delà des travaux d’urgence et de sécurisation réalisés sur les immeubles encore partiellement occupés, la Soreqa a organisé en 2017 la surveillance de 81 adresses partiellement ou entièrement libérés, en vue notamment d’empêcher le squat.

La multiplication des sites sur de nouvelles communes a conduit le service à mettre en place de nouveaux dispositifs pour la gestion intercalaire du patrimoine, par exemple en 2017 le recours à des caméras de surveillance ou la mise en place d’un nouveau logiciel de gestion locative.

La Soreqa a mis en œuvre quelques utilisations temporaires de sites acquis et libérés, où les travaux ne peuvent encore démarrer, comme au 236 rue de Paris à Montreuil dans la ZAC Fraternité : engagée en faveur de l’économie circulaire, elle souhaite développer l’urbanisme temporaire en diffus, en lien avec les quartiers où elle intervient.

Etudes

Les études pré-opérationnelles concernent le programme NPNRU de l’Anru ou l’élargissement de traités de concession déjà confiés à la Soreqa.

Action foncière

L’activité s’est concentrées sur les acquisitions amiables et la préparation des procédures de déclarations d’utilité publique.

Relogement

La Soreqa assure l’accompagnement social et pourvoit aux relogements.

Aménagement

L’année 2017 a vu sortir de terre nombre de projets engagés à la création de la Soreqa.

Habitat privé

La plupart des immeubles sont en phase active de travaux à Montreuil et Bagnolet ; en cas de blocage le portage de redressement est envisagé.