La Soreqa signe la charte entreprise-territoire de Plaine Commune.

La Soreqa conduit aujourd’hui 3 opérations d’aménagement pour Plaine Commune…

La Soreqa conduit aujourd’hui 3 opérations d’aménagement pour Plaine Commune qui ont toute pour objet le traitement d’immeubles ou d’îlot d’habitat dégradé : sur le centre ancien de Saint-Denis, dans le secteur du Marcreux à Aubervilliers et dans le cadre d’un dispositif multi-sites de traitement de l’habitat indigne (à La Courneuve, Stains, Pierrefitte). Au total ces interventions portent sur 86 adresses d’habitat dégradé, soit 28 opérations à vendre à des promoteurs ou bailleurs, après acquisition, relogement des occupants, démolition et remembrement foncier éventuels. Déjà engagée aux côtés de la Ville de Paris sur la thématique de l’économie circulaire notamment, la Soreqa a signé le 21 mars 2019 la charte entreprise-territoire avec Plaine Commune, Plaine Commune Promotion et la Maison de l’emploi de Plaine Commune. Elle est la 125ème entreprise signataire sur le territoire.
La Soreqa agira en parallèle sur les trois axes déclinés dans la charte :
– l’économie circulaire, en lien avec le projet Métabolisme urbain de Plaine Commune, pour identifier des opérations permettant le réemploi, la réutilisation ou le recyclage des matériaux et en s’outillant pour recourir aux outils et aux partenaires efficaces sur le territoire, –
– l’insertion des publics éloignés de l’emploi, en favorisant l’inscription de clauses sociales à 10% des heures travaillées sur ses opérations, et en s’appuyant sur la Maison de l’emploi,
– la contribution aux dynamiques économiques locales, en travaillant avec les signataires de la charte pour identifier en amont les opportunités sur lesquelles sensibiliser les entreprises du territoire.

Les engagements de la Soreqa sont déclinés dans la charte selon deux registres d’intervention distincts :
 – la maîtrise d’ouvrage directe de travaux par la Soreqa, notamment de démolition des bâtiments dégradés,
– la vente des terrains à construire après démolition, ou des immeubles libérés en vue d’une réhabilitation lourde, qui permet à la Soreqa de proposer ou prescrire certaines dispositions aux promoteurs ou bailleurs sociaux futurs maîtres d’ouvrage des programmes neufs ou réhabilités.

Partager cet article

Share on twitter
Share on print
Share on email
Fermer le menu