Avec Est Ensemble et la Ville de Montreuil , la Soreqa poursuit la concertation sur les projets urbains de la ZAC Fraternité

Samedi 9 décembre 2017 était organisé le second arpentage de la Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) Fraternité située dans le Bas-Montreuil. L’événement s’est déroulé en présence de Gaylord Le Chequer, adjoint délégué à l’aménagement durable, à l’urbanisme, aux grands projets et aux espaces publics à la Ville de Montreuil, Jean-Charles Nègre, vice-président chargé de l’aménagement durable à Est Ensemble, Alain Périès, conseiller délégué chargé du territoire du Faubourg à Est Ensemble. Sandrine Charnoz, Sylvie Froissart et Jeanne Yanopoulos représentaient la Soreqa et Philippe Simon, l’architecte coordonnateur (Paris U).

Les habitants sont venus nombreux malgré le froid participer à cette visite animée par Aurélie Bouton, représentante de l’AMO Ville Ouverte. L’occasion de faire le point sur l’actualité et l’avancement des différents projets d’aménagement, mais aussi sur l’enquête publique lancée la veille sur le secteur Paul Bert.

Désignée en 2014 par la Ville de Montreuil et Est Ensemble en tant qu’aménageur de la ZAC de la Fraternité et opérateur de l’OPAH (Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat), la Soreqa a pour mission de résorber l’habitat indigne sur ce secteur et d’accompagner sa mutation. L’opération permettra de créer environ 800 nouveaux logements, de redynamiser le commerce et les métiers d’artisanat, de favoriser l’émergence de nouveaux pôles culturels. Le programme compte environ 40 % de logements sociaux.

La Soreqa a déjà réalisé de nombreuses acquisitions à l’amiable et procédé aux premiers relogements. Les opérations doivent maintenant être déclarées d’utilité publique pour arriver à maîtriser le foncier et réaliser les projets conformément au dossier de réalisation de la ZAC approuvé en octobre 2015, et aux fiches de lot élaborées par Paris U.